Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !

Dans l’incapacité de produire de nouvelles Cartes Nationales d’Identité depuis dix (10) ans environ, et ce malgré la promesse du Ministre de l’Interieur de résorber le problème avant 2023, le gouvernement vient d’acter la prorogation de la validité des CNI périmées jusqu’à décembre 2023.

Réuni en Conseil des Ministres ce mercredi 1er février 2023, le gouvernement gabonais a entériné le projet de décret du Ministère de l’Interieur portant prorogation de la validité de la Carte Nationale d’Identité (CNI). Le présent décret pris en application des dispositions de l’article 51 de la Constitution porte prorogation de la validité de la Carte Nationale d’Identité en République Gabonaise.

Lire aussi:  Les enfants de Désirée Syngatady dénoncent la spoliation de leur héritage par Lambert Matha

Par l’effet du présent décret, la durée de la validité de la Carte Nationale d’Identité délivrée aux personnes éligibles par la loi est prorogée. Les Cartes Nationales d’Identité délivrées entre les années 2011 et 2013, et arrivées à expiration, bénéficient automatiquement d’une extension de validité de plein droit allant jusqu’au mois de décembre 2023, peut-on lire dans le communiqué final.

Aussi, dans l’attente de la production de la nouvelle Carte Nationale d’Identité Electronique (CNIE) prévue pour le second trimestre de cette année, les Cartes Nationales d’Identité ainsi prorogées ont elles court légal et permettent d’accomplir tout acte utile de la vie courante, notamment les services bancaires, les démarches administratives, etc.

Lire aussi:  Sénégal: Plusieurs étudiants gabonais risquent l'expulsion après une bamboula qui a tourné en une bagarre générale

Outre les aspects susmentionnés, la prorogation de la validité de la CNI est un palliatif à court terme à l’incapacité du gouvernement gabonais d’octroyer aux citoyens majeurs une pièce d’identité nationale depuis une décennie. Et devant l’imminence des échéances électorales prévues pour le mois d’août, Noël Lambert Matha et son cabinet n’ont pas trouvé mieux que la prorogation de la validité d’un document officiel déjà expiré … juste le temps des élections.

Lire aussi:  Noël Matha tire les oreilles aux policiers qui «font honte au pays»

Cependant, cette prorogation concerne seulement les CNI délivrées entre 2011 et 2013. Qu’en est-il alors de celles délivrées avant cette période ? Et quelle solution préconisent-ils pour les Gabonais qui n’en ont jamais eu ? La mesure va-t-elle s’étendre sur les passeports et les autres documents administratifs ?


En savoir plus sur Funny Gabon

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.