Dans une correspondance datée du 09 janvier 2023 adressée au Préfet du département de la Sébé-Brikolo, dans la province du Haut-Ogooué, les auxiliaires de commandement du canton Louami-Lélama sont montés au créneau pour dénoncer le manque de considération des autorités politiques à leur égard et ont restitué leurs médailles.

Les chefs des villages, les chefs des regroupements et le chef du canton Louami-Lélama ont restitué leurs médailles au préfet du département de la Sébé Brikolo (Okondja) pour les revendications suivantes :

  • Le manque de route entretenue
  • Le manque de l’hydraulique villageoise (fontaines publiques)
  • L’absence d’électricité (en plein 2023)
  • L’absence d’infirmiers et d’enseignants dans les dispensaires et écoles des villages du canton
  • Le sempiternel problème d’éléphants qui envahissent les villages comme si c’étaient des moutons.
Lire aussi:  Okondja : Des ritualistes Vaudou appréhendés dans la forêt (vidéo)

Les populations de ce canton se dit être toujours oubliées et n’est utile que pour les élections. Pour 2023, le peuple, par la voix de ses Chefs, tient à exprimer son ras-le-bol. C’est la deuxième fois de l’histoire que ce peuple monte au créneau. La première fois remonte les années 1970 pour cause de route.

Lire aussi:  «Boucheta», le meurtrier du Sud-Africain à Okondja prend 30 ans de prison

© Stéphane Zeng