Il y a quelques semaines déjà, Funny Gabon alertait l’opinion à propos d’une nouvelle arnaque à la Ponzi dénommée Sonnedix. Quelques jours après la publication de notre enquête courant décembre 2022, le système pyramidal a commencé à battre de l’aile avant de finalement tomber début janvier 2023. Mais qui est réellement Fulbert Layinga, la tête du gang derrière cette escroquerie financière ?

Fulbert Layinga est un sujet congolo-gabonais mâle âgé de 38 ans. Originaire de Kinshasa, en République Démocratique du Congo (RDC), il réside à Franceville et séjourne actuellement à Libreville où il a pu mettre en œuvre un système pyramidal sur le modèle Ponzi. Selon les informations sur la fiche unique d’enregistrement délivrée l’Agence Nationale de la Promotion des Investissements (ANPI) N° ANPI17882911734722 du 10 novembre 2022, il est présenté comme le « représentant legal » de Sonnedix (SoGa) agissant en qualité de « propriétaire ».

Extrait de la fiche d’enregistrement ANPI

Cet agrément qui ne fait mention d’aucune activité financière ou d’investissement a été utilisé à mauvais escient par Fulbert et son gang pour essayer de justifier la légalité de leur arnaque se prenant même souvent en photo aux côtés de certains agents de force de défense et de sécurité et les maires des villes du Gabon qui n’ont visiblement rien retenu de l’affaire JDS Partners.

Lire aussi:  Sonnedix (le vrai) alerte sur une arnaque montée sur son nom au Gabon
Informations du compte Facebook de Fulbert Layinga (au 11/01/2023)

Fulbert se considère comme un serviteur de Dieu donc il ne lui pas été difficile de convaincre ses « frères » et « soeurs » à le rejoindre dans cette aventure périlleuse surtout quand on connaît la crédulité et le manque d’esprit critique des « enfants d’Israël ». « […] la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas », Hébreux 11:1. Avec le système de parrainage récompensé, il lui a été facile de grandir les rangs de sa pyramide en quelques semaines seulement.

Lire aussi:  JDS Technologies annonce la suspension des paiements «pour un laps de temps»

Selon les témoignages des victimes et parrains de cette arnaque, aucun souscripteur n’a rempli et signé un document pour investir dans ce système pyramidal qui promettait de faire d’eux des millionnaires. Ils ne connaissent même pas à qui ils envoyaient leur argent durement gagné parce tout était géré via une application mobile et un code agent Airtel Money A0512 enregistré au nom de Mamadou Lamarana Segueda.

Code agent affilié aux transactions Sonnedix Gabon

Sonnedix étant une entreprise individuelle, sans personnalité juridique ni de sans capital social, Fulbert Layinga, le principal gérant devra répondre en personne de toutes les accusations portées contre lui et son patrimoine devra être saisi et vendu, ses avoirs gelés pour rembourser les victimes. Mais ça c’est dans un vrai pays sérieux.

Lire aussi:  Arnaque pyramidale : quand Yves Mapakou posait les jalons du système Ponzi au Gabon

Tout cela aurait pu être évité si les gens prennaient au sérieux nos messages de sensibilisation plutôt de nous cataloguer comme des « jaloux de leur bonheur ». Celui qui emprunte le chemin de « je m’en fous », se retrouve au village de « si je savais. BR SARL, JDS Partners et maintenant Sonnedix, malgré ça, certains se font encore avoir par BMI Investment, une autre arnaque qui propose de multiplier l’argent en 2 heures et excelle dans le piratage de compte Facebook pour faire des témoignages trompeurs. Quand on vous parle, qu’oooh « Je maîtrise ». Où en sommes-nous aujourd’hui ?