Si depuis quelque temps un groupe d’individus se fait passer pour des représentants de Sonnedix au Gabon, invitant de ce fait les internautes à investir dans leur affaire, le producteur mondial indépendant d’énergie solaire assure dans un communiqué officiel qu’il ne dispose d’aucune représentation en Afrique, encore moins au Gabon. Il s’agit donc inévitablement d’une nouvelle arnaque.

Après BR SARL et JDS Technologies, plusieurs Gabonais feraient l’objet d’une nouvelle arnaque, particulièrement sur les réseaux sociaux où opère un groupe d’individus se présentant depuis quelque temps comme les représentants de Sonnedix au Gabon. Sur sa page Facebook, le groupe prétend offrir aux usagers « une opportunité d’investissement très rentable et très sûr » dans le domaine de la fourniture d’énergie solaire. Sauf qu’il n’en est rien en réalité.

Lire aussi:  Yaya Vitch accusé d'entraîner les enfants des gens dans une arnaque pyramidale

Alerté par cette trop grande facilité d’investissement, Boursier Tchibinda, journaliste et chroniqueur à RFI, a tenté d’en savoir plus et de se rassurer auprès de l’entreprise « mère » fondée en 2009. La réponse du producteur mondial indépendant d’énergie solaire est sans équivoque : « Actuellement, Sonnedix n’a pas d’opérations ou de partenariats en Afrique (…) et nous n’y soutenons aucun intermédiaire. »

Mieux, dans un communiqué sur son compte Twitter qu’elle présente comme son « seul canal de communication officiel », l’entreprise ajoute à l’attention des internautes gabonais : « Veuillez garder à l’esprit que Sonnedix ne vous demandera jamais votre argent ou vos informations personnelles. »

Au Gabon, jusqu’au 28 décembre 2022 (le jour de la publication du communiqué du vrai Sonnedix), le groupe d’arnaqueurs présumés poursuivait ses activités, appelant les internautes à investir massivement et à rejoindre sa communauté pour, prétend-il, leur permettre de « gagner (leur) vie sûrement et honnêtement ». Espérons que les autorités compétentes se saisiront de cette nouvelle affaire, mais aussi que les internautes feront preuve de plus de vigilance.

Lire aussi:  Bénin: Plusieurs membres d'une organisation pyramidale arrêtées à Cotonou

© Gabonreview