La réaction de l’acteur culturel gabonais Yaya Vichenzo était très attendue depuis la parution de son nom sur une liste publiée le 17 octobre 2022 par Sean Bridon, son ancien collaborateur. Ce mardi, il a donné officiellement sa position.

Yaya Vitch est enfin sorti de sa réserve pour enseigner les bonnes manières à Sean Bridon, l’homme que l’argent semble « dérationaliser » au regard de ses dernières sorties tonitruantes. Alors que les deux individus étaient déjà en froid sur fond de mauvais management, le patron de la Seany TV a rajouté une couche en citant Yaya Vichenzo sur la liste des bénéficiaires d’un financement de 337 millions sans l’en aviser, comme tous les « élus », d’ailleurs.

Lire aussi:  «Grand P est une bête de foire qu'on paie pour voir et rigoler», dixit Yaya Vitch

L’acteur culturel qui n’a pas sa langue dans la poche a réagi: « On m’a informé de l’existence d’une liste des noms d’artistes, etc … qui vraisemblablement, devraient être accompagnés, soutenus ou devraient collaborer avec une production de la place. J’aimerai d’abord dire que les même causes produisent les même effets. On ne met jamais la charrue avant les bœufs. »

Il renchérit : « On n’affiche pas les noms des responsables, pères, mères de familles et de surcroît des aînés sans, au préalable avoir eu leur consentement. Mais bon, quand le vin est tiré, on le boit. Comme le dit l’adage, mais j’ajouterai: « quand le vin est tiré, on ne le boit pas avec n’importe qui ». »

« Ma mère a construit et vous me savez à l’abris du besoin. À la place de mon nom, mettez des jeunes talentueux dans l’ombre et qui le mérite car moi, ma mère me donne tout », a-t-il conclu.

Lire aussi:  F.A.N.G. demande à Sean Bridon d'enlever son nom de la liste des bénéficiaires des 337 millions

Yaya Vitch fait partie d’une longue liste de « démissionnaires » dont Fang The Goldenman, Franck Ba’ponga, Mister Jack, Manitou l’Humoriste Gabonais, entre autres.