Sean Bridon, le patron de la Seany TV a rendu officiel ce jour une première liste des acteurs culturels gabonais devant bénéficier d’une offre de 500 000 dollars américains, soit plus de 337 millions de francs CFA. Seulement quelques heures après sa publication, certains artistes ont réagi, pas forcément comme beaucoup s’y attendaient.

Environ une semaine après l’annonce d’un décaissement de 337 millions pour soutenir l’industrie culturelle gabonais, Sean Bridon a officialisé la première liste des bénéficiaires. Étant donné que celle-ci s’est constituée sans consultation préalable des bénéficiaires, certains artistes figurant sur la liste ont décidé de décliner cette offre pour plusieurs raisons.

Lire aussi:  Verser la farine sur celui qui fête son anniversaire, une culture venue d'ailleurs

C’est le cas, par exemple, du rappeur F.A.N.G. The Goldenman qui « refuse d’être le filleul de Sean Bridon et lui demande d’enlever son nom immédiatement dans sa liste d’artistes qu’il compte parrainer », ont commenté nos confrères de Tendance Gabon. En effet, l’artiste gabonais F.A.N.G. a publié une vidéo de plus de 3 minutes sur sa page Facebook pour justifier son refus. Pour lui, il s’agit d’abord d’une question de dignité.

Lire aussi:  Urban FM accusé de tuer les talents locaux au profit des grosses pointures internationales

À l’écouter, Sean Bridon aurait pu aider les artistes gabonais sans faire les grandes annonces et les exposer pour sa seule gloire. En tout cas, c’est ce que l’on en tire de la maxime qu’il a cité pour introduire son propros. « Lorsque ton voisin a faim, attend la tombée de la nuit pour venir déposer un sac de nourriture à sa porte, de façon à ce que le matin, il voit tous les villageois comme ses bienfaiteur », a déclaré l’artiste avant de poursuivre « lorsqu’on veut faire les choses pour l’avenir, il y a une manière de faire et lorsqu’on veut faire les choses pour sa personne, c’en est une autre ».

Les prochaines heures vont être décisives pour les acteurs culturels gabonais cités dans cette liste. Il faut rappeler que Sean Bridon a conçu cette liste sans consulter les personnes concernées et l’a publié sur Facebook en leur demandant de contacter son manager Inbox. Une démarche singulière qui déplaît à plus d’un.

Lire aussi:  Yaya Vitch donne une leçon de bienséance à Sean Bridon