Le 13 octobre 2022, sous la houlette d’Ali Bongo Ondimba, Président de la République gabonaise, un Conseil des Ministres s’est tenu dès 10 heures dans la salle habituelle au Palais de la Présidence de la République pour discuter des questions économiques, sociales et politiques inscrites à l’ordre du jour.

En matière de politique générale, le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique, du Transfert des Technologies, de la Culture et des Arts. Le Conseil des Ministres a pris acte de la communication relative à la soirée de remise de prix aux artistes.

Lire aussi:  [Édito] Quand la Côte d'Ivoire devient le tremplin des artistes gabonais

En effet, dans le cadre de la recherche de programmes visant à relancer les activités culturelles, le Ministère en charge de la Culture et des Arts envisage l’organisation d’une soirée dénommée « La Nuit du Talent ». Cette manifestation qui verra la participation de toutes les corporations artistiques, permettra de récompenser et encourager quarante (40) créateurs des œuvres de l’esprit qui se sont distingués avant et pendant la période Covid-19.

Lire aussi:  [Lecture] «Le Gabon en danger», le livre de Daniel Mengara qui dit tout sans ambages

Une initiative qui intervient seulement 2 jours après que le producteur Sean Bridon a annoncé le décaissement d’un montant de 500 000 dollars américains, soit plus de 337 millions de francs CFA pour soutenir les acteurs culturels gabonais. Pour ne pas se laisser voler la vedette, le Ministre délégué de la Culture et des Arts Max Samuel Oboumandjogo A.K.A. Massassi compte se sauver la face avec « La Nuit du Talent », une cérémonie pas tout à fait différente de la Fête de la Culture qui a vu les artistes décorés sans tous les préalables qui vont avec.

Lire aussi:  Enfarinés pour leur cachet du Gabon 9 Provinces, Arnold Djoud et tutti quanti prennent d'assaut le Ministère de la Culture et des Arts