Sean Bridon, l’ex artiste musicien à la carrière peu féconde devenue producteur prospère a annoncé ce 12 octobre qu’il déboursera en début novembre la somme de 500 000 dollars américains (337 millions de F CFA environ), pour soutenir les acteurs culturels de son pays, le Gabon.

Sean Bridon, le patron de la Seany TV qui produit les humoristes les plus suivis d’Afrique et parmi les meilleurs du monde a annoncé sur sa page Facebook ce mercredi qu’il décaissera plus de 337 millions pour « pour aider les acteurs culturels de [s]on pays ». Il s’agit entre autre des musiciens, danseurs, ingénieurs du son, humoristes, réalisateurs, etc.

Lire aussi:  Yaya Vitch donne une leçon de bienséance à Sean Bridon

Cette initiative serait née d’un constat amer : « 99% des artistes gabonais ne peuvent pas vivre avec le revenu de leur profession artistique et se consacrent à un emploi afin de tendre vers la stabilité financière », soutient le propriétaire de la Bridon Production.
« Conscient de cela, j’ai décidé de leur donner un salaire, de leur construire des maisons et surtout de les rendre indépendants. Je tiens à préciser qu’ils perçoivent la totalité des revenus de leurs prestations. Cependant, ils ne feront aucun concert national tant que les sommes proposées ne seront pas à la hauteur de leur talent », se justifie-t-il.

Lire aussi:  Les fresques de Corailking sabotées à la «Baie des Rois»

Il a, par la même occasion, annoncé que « le 1er novembre 2022 la Seany TV décaissera la somme de 500 000 dollars pour aider les acteurs culturels de mon pays, le Gabon. Les ingénieurs de son, les pages culturelles, les danseurs, les médias, les artistes, les réalisateurs, les humoristes, etc. Ceux-ci seront soutenus et suivis dans la réalisation de leurs projets personnels » avant d’inviter tous les producteurs gabonais à se ranger de son côté pour « faire avancer la culture gabonaise ».