Arrivés à Abidjan ce mardi 11 octobre, pour un programme de prière, le prophète Joël Francis Tatu (JFT) et son épouse Simiane Brahy Tatu ont été bloqués à l’aéroport international Félix Houphouet d’Abidjan, avant d’être expulsé du pays tard dans la nuit.

C’est à bord du vol Air Côte d’Ivoire HF839 du 11 octobre 2022 que le célèbre couple chrétien RD Congolais a été expulsé nuitamment de la capitale ivoirienne sans avoir même pénétré la ville. À peine arrivés, à peine partis. Leur séjour au pays d’Alassane Dramane Ouattara (ADO) n’aura été que de très courte durée.

Lire aussi:  Poursuivi pour escroquerie, association de malfaiteurs et charlatanisme, Ndzoma devant le juge ce mardi

Pour l’heure, les raisons de cette expulsion n’ont pas encore été révélées. Toutefois, dans plusieurs pays où ils ont séjourné pour des programmes de prières, Joël Francis Tatu et son épouse ont été fortement critiqués en raison des tarifs élevés pratiqués pour avoir accès à leur programmes de prière. Ils sont souvent accusés de faire du business au détriment de l’évangile.

Lire aussi:  Côte d'Ivoire: Un pasteur vend des machettes pour découper Satan

Contrairement au Gabon et au Cameroun qui laissent libre cours aux activités mercantilistes des soit-disant prophètes devenus entrepreneurs religieux, la Côte d’Ivoire, elle tient à préserver ses habitants des vendeurs de rêves qui se nourrissent de l’infortune des autres et les manipulent à souhait.