Un incident s’est produit ce lundi au quartier Camp Sarah, dans le premier arrondissement de Port-Gentil. Deux enfants âgés de 3 et 8 ans enfermés dans leur maison par leur jeune tante de 14 ans, ont fini prisonnier des flammes qui ont tout ravagé sur leur passage. Laissant des parents dans une peine sans nom et ce, malgré l’intervention là encore tardive des soldats du feu.

La consternation, la désolation et la tristesse se lisaient ce 5 septembre sur les visages des populations de la capitale économique du Gabon. Le drame a eu lieu vers 15h30. Un incendie d’une rare violence a ravagé plusieurs habitations. Parmi elles, celle d’un jeune couple gabonais qui vivait là avec leurs deux enfants dont une fillette et un garçonnet âgés respectivement de 3 et 8 ans. Les parents partis au travail vont laisser leurs progénitures dans les mains de demoiselle Miranda âgée de 14 ans seulement.

Lire aussi:  Tchibanga: un militaire brûle la maison de sa copine, ses chefs le font libérer 2 jours après

Inconsciente, cette dernière va s’autoriser une petite escapade avant de fermer les deux gamins dans la maison hermétiquement sécurisée grâce à des grilles. Quelques instants seulement après son absence, un terrible drame va s’abattre sur la famille. L’incendie qui a été d’une cruauté déconcertante, a débuté par consumer le salon. Une des voisines qui a aperçu une fumée blanche provenant de la demeure où se trouvait les deux bambins, a alors immédiatement appelé les pompiers.

Lire aussi:  Sénégal: 11 nouveau-nés périssent dans un incendie

Mais il était déjà trop tard puisque les deux chambres, le couloir ainsi que les autres pièces de la maison étaient en train d’être réduites en cendre. Une fois sur place et après avoir arrêté le feu, les secouristes ont en effet découvert les corps de deux enfants carbonisés. Informés, les parents se sont rendus sur les lieux du drame où ils ont fait la malheureuse découverte que l’incendie avait consumé leur maison. Reste à connaitre les raisons du départ du feu.

Lire aussi:  [Fait-divers] Un quinquagénaire périt dans un incendie à Lambaréné

D’aucuns estiment que cet incendie serait dû à un court-circuit ou à une mauvaise manipulation des produits combustibles. « Il se pourrait que les enfants aient certainement joué avec une boîte d’allumettes, ou il s’agit d’un court-circuit provenant d’un appareil électrique », a lancé Hendrick Allogho, un des témoins.
Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes certaines de ce fait divers qui a pris la vie de deux adorables et innocents enfants.

© Info 241