Il nous revient que les entreprises basées dans la Zone Économique Spéciale de Nkok priorisent l’emploi des ressortissants étrangers – parfois en situation irrégulière – au détriment des citoyens gabonais.

À cela s’ajoute le mauvais traitement des employés contraints à travailler dans des conditions inhumaines et au-delà du volume horaire journalier réglementaire pour un salaire de misère, sans assurance.

Lire aussi:  Foberd Gabon : impossible n'est pas camerounais

Eu égard à ce qui précède, Funny Gabon ouvre une instruction pour identifier les employeurs auteurs de ces abus afin de saisir l’Inspection du Travail et la Direction Générale de la Documentation et de l’Immigration (DGDI).

Vous êtes témoin ou victime des faits susmentionnés, contactez-nous sur la page Facebook ou par email à info@funnygabon.com. Nous préservons votre anonymat.

Lire aussi:  Foberd Gabon : entre camerounisation des emplois et violation du code du travail gabonais

NB: Les inspecteurs du travail et les contrôleurs généraux corrompus qui cautionnent ce genre d’actes seront exposés au châtiment de leur tutelle.