Une tragédie s’est produite la semaine dernière à Port-Gentil à Grondin, un site d’exploitation pétrolière en haute mer appartenant à la société franco-britannique Perenco.

Un pétrolier a trouvé la mort en fin de semaine dernière sur un site d’exploitation offshore. L’accident qui a coûté la vie à Passy, chef de famille et employé à la société Spie Oil & Gas Services s’est produit sur le gisement de Grondin situé au large du Gabon, à plus de 50 mètres de profondeur.

Lire aussi:  Madeleine Berre et sa famille victime d'un accident sur la Nationale 1

D’après les premières constatations, il s’agit d’une pièce de grue de forage tombée sur cet agent qui est est mort sur le champ en laissant derrière lui sa compagne Raïssa, leurs enfants, sa famille et ses amis dans la tristesse et la désolation.

Découvert en 1971, le champ de Grondin, est l’un des plus vieux sites d’exploitation pétrolière offshore du Gabon et le premier à comprendre une plate-forme d’habitation. Avec des installations vieillissantes et les experts HSE abonnés absents, le protocole de sécurité n’est pas toujours bien suivi.

Lire aussi:  [Côte d'Ivoire] Elle surprend sa mère avec son mari et saute du 3e étage avec un bébé au dos

L’exploitation pétrolière en mer (offshore) et sur la terre ferme (onshore) comporte des règles de sécurité strictes. Se trouver ou travailler en dessous d’une charge est formellement interdit, notamment en dessous d’une grue en élévation, s’il s’agit bien de cela. Que toutes les responsabilités soient établies dans cette affaire et que les dispositions soient prises pour éviter la survenance de nouveaux drames à l’avenir.

Lire aussi:  Sénégal: l’explosion d’une mine fait six morts et sept blessés