Poursuivre ses études à l’étranger à l’issue du baccalauréat reste le souhait de plusieurs élèves gabonais. Si certains parviennent à s’expatrier, nombreux parmi eux, une fois dans ces pays d’accueil, s’illustrent par des comportements qualifiés de « répréhensifs ».

C’est le cas de Gahile Mboumba Mboumba, un compatriote, la vingtaine révolue qui est recherché par les autorités judiciaires de Dakar pour le viol sur un jeune garçon de 14 ans. Selon des sources concordantes, le présumé violeur pédophile homosexuel aurait été ramené à Libreville pour éviter de répondre de ses actes.

Les faits se seraient passés le dimanche 31 juillet dernier à Dakar, au Sénégal. Envoyé par ses parents pour poursuivre ses études, Gahile Mboumba Mboumba se serait livré à des jeux de séduction sur les réseaux sociaux. Il aurait créé des faux profils en se faisant passer pour une femme et aurait à l’aide de subterfuge convaincu son interlocuteur âgé de 14 ans de lui envoyer des « nudes ». Une fois les photos compromettantes en sa possession, il aurait menacé le jeune garçon.

Lire aussi:  Port-Gentil: Accusé de viol sur sa fille, il est acquitté 5 ans après

Voulant éviter que ses photos ne soient diffusées sur internet, la victime aurait accepté de rencontrer Gahile Mboumba Mboumba à son domicile. Une fois sur place, l’étudiant aurait convaincu le jeune garçon de 14 ans d’avoir des rapports sexuels avec lui afin d’effacer les photos. Une demande que l’adolescent aurait fini par accepter. Une fois sa libido assouvie, il aurait laissé partir la victime.

Lire aussi:  Deux homosexuels de Comilog collés l'un dans l'autre dans un hôtel à Moanda

De retour chez lui, la victime aurait tout raconté à ses parents. Ces derniers remontés auraient débarqué au domicile de Gahile Mboumba Mboumba. Ils ne l’auraient pas trouvé mais plutôt son colocataire, L.D.O.O. Ce dernier va être pris à partie par les proches du jeune garçon de 14 ans. Lesquels l’auraient roué de coups et cassé sa paire de lunettes. Il n’aurait eu la vie sauve que grâce à l’intervention de gendarmes passant par là.

Les parents de Gahile Mboumba Mboumba ont été mis au courant de la situation, ces derniers se seraient lavés les mains indiquant que leur fils devait répondre de ses actes. Une plainte a été déposée à l’encontre du présumé violeur pédophile, qui ne serait pas à sa première tentative. Une source proche de l’ambassade du Gabon au Sénégal a indiqué que malgré les mesures prises pour intercepter le suspect, il serait parvenu à rentrer au Gabon avec l’aide de ses proches.

Lire aussi:  Un formateur suspendu pour un sujet sur l'homosexualité proposé au bac

Des comportements qui ternissent l’image du Gabon et qui ont des conséquences sur l’ensemble de la communauté estudiantine au Sénégal. D’ailleurs, certaines autorités logent à la même enseigne les apprenants les plus studieux, aux habitués des commissariats. Gageons que le présumé violeur soit interpellé et que ce dernier réponde de ses actes devant la justice. Nous y reviendrons !

© GMT