Le président français Emmanuel Macron est au Cameroun depuis le lundi 25 juillet pour une tournée africaine qui devra se poursuivre au Bénin et en Guinée-Bissau le 27 juillet avant son retour à Paris le 28 juillet 2022.

Ce mardi, Emmanuel Macron a donné une conférence de presse conjointe aux côtés de son homologue camerounais devant un parterre de médias et d’invités de marque. Une conférence de presse pendant laquelle Paul Biya a été invité à se prononcer sur ces velléités électorales à la fin de son mandat qui prend fin dans trois (3) ans.

Lire aussi:  Les Pharaons domptent les Lions et les renvoient dans la tanière

À la question de savoir s’il veut briguer un nouveau mandat en 2025 ou donner une chance aux jeunes du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC) posée par Amélie Tulet, journaliste de Radio France International (RFI), d’une voix qui frise le chuchotement, il répond qu’il n’entend pas, et ce à quatre reprises obligeant l’intervenante à se répéter. Problème d’audition ou dysfonctionnement des équipements ? Macron, plus proche, lui répète la question.

Lire aussi:  [Urgent] Le Gabon pourrait ne pas participer à la CAN 2022 au Cameroun. Explications 🔻

« Espérez-vous briguer un nouveau mandat en 2025 ? » Cette question rare voire gênante pour un président africain a été posée par une journaliste de RFI au président du Cameroun Paul Biya, 89 ans et 40 ans au pouvoir. Écoutez sa réponse en vidéo …

Paul Biya en conférence de presse