Dans une longue story partagée sur Instagram, Maître Gims règle ses comptes avec Booba et ne mâche pas ses mots.

Le clash continue. Cinq ans après leur premier clash, et alors que Gim’s est régulièrement la cible de Booba sur les réseaux, l’interprète de « Bella » a pris la parole sur Instagram pour livrer le fond de sa pensée. Dans une très longue story, il égratigne à tout va celui que l’on surnomme Le Duc.

« Ça fait cinq ans que tu attends cette réponse. Voilà, je vais te donner cette réponse », lâche Maître Gim’s après avoir partagé dans une story un article relatant l’annulation de la performance de Booba prévue le 16 juillet dans le cadre du festival de Nîmes. Le début des hostilités est lancé. Musique, charisme, état psychologique, argent … Maître Gims n’épargne rien à son adversaire, qu’il qualifie de « coquille vide », « de proie », « de victime », lui rappelant tout au long de cette vidéo que rien ne va plus selon lui dans la carrière de Booba.

Gim’s tire tous azimuts

En une dizaine de minutes, Gim’s énumère tous les sujets et ne mâche pas ses mots. « T’es KO arrête », explique Gim’s, revenant notamment sur d’hypothétiques confrontations physiques. « Tu fais peur à personne. Tu n’as jamais fait peur à qui que ce soit et tu ne peux pas me croiser (…) tu es terrorisé, tu es en boule chez toi. Tu es dans ta villa KO qu’on n’a jamais vu. Tu ne vas pas partir en Tupac, personne ne veut te tuer », lance Gim’s avant de s’en prendre au mental de Booba.

Lire aussi:  Patience Dabany baptisée «Karaba, la sorcière de Kabaga» par Jonas Moulenda

« Tu n’as pas le mental. Ça se voit dans ton comportement. Ça se voit que t’es suivi par un médecin », poursuit l’artiste, qui n’hésite pas à s’en prendre au physique de Booba et se livre à une analyse de ce dernier. « Vous laissez-pas duper par sa taille, les muscle tout ça, c’est KO. C’est que de la gonflette. Un vrai psychologue, il va te dire que c’est une carapace. Il comble un vide. Il est pas heureux ce gars et sa seule échappatoire, c’est ces formes de clashs. Ça suscite un intéressement chez lui. Ça veut dire qu’on le regarde. Voilà ce que tu es, tu es apeuré. Tu croupis dans un trou à rat. T’es un rat », continue Maître Gim’s.

Lire aussi:  Entre Le Flow du Sud et Ndo Man, ça tire à balles réelles — La doc.

« Une fin de carrière terrible »

Gim’s a également profité de ce règlement de compte pour s’en prendre à la production musicale de Booba évoquant « une fin de carrière terrible ».

« Et ta musique, parlons de ta musique, ta musique bien KO. Depuis quelques années, il ne se passe rien. Tu annules tes dates, tes festoches, tes problèmes de logistique. Arrêtes, il n’y a pas de problèmes de logistique. Les humains ne sont pas venus à ton concert », lance Gim’s avant de pointer du doigts les ventes de Booba. « Tu as voulu sortir ton album en même temps que moi. Ton album que tu as fait fuiter. Malgré ça, j’ai fait une plus grosse semaine que toi. Tu es KO. Je suis plus fort que toi sur tous les points », clame Gim’s avant de mettre en question la capacité de Booba à remplir le Stade de France, le 3 septembre prochain.

Lire aussi:  Steve Fah vs Creol: Les dessous d'une histoire de buzz montée de toutes pièces

« Et ton vieux Stade de France, on sait comment tu vas faire. On sait qui a investi, on sait qu’il y a entre 500.000 et un million d’euros qui ont été mis pour acheter uniquement des places qui vont être redistribuées », croit savoir Gim’s.

Revenant enfin sur l’origine de leur clash, le mari de DemDem poursuit sa longue tirade sans ménager son adversaire, enchaînant notamment les noms peu élogieux. « La seule chose que tu sais faire c’est t’en prendre aux femmes, aux enfants, des innocents. Vraiment le truc du vieux méchant, de brigand, t’es un brigand de petit chemin. T’es un ringard, t’es un petit joueur, c’est pour ça qu’il faut que tu vives longtemps. T’es une m***e, tu t’en prends qu’aux faibles, t’es dans le cyberharcèlement », poursuit Gim’s.

Et de conclure, en expliquant qu’il ne rentrera pas dans une série de clash. « C’est le dernier post. Ne rêves pas. Tu n’es pas digne de m’affronter parce que tu n’es rien ». Un message que Booba ne devrait pas apprécier du tout.

© CNews