Le contrat de Bruno Ecuele Manga à Dijon (D2 française) est arrivé à son terme début juillet 2022, et n’a pas été reconduit, malheureusement. Le défenseur gabonais de 33 ans est donc actuellement sans club. Sa place au sein de la sélection nationale est menacée compte tenu de son inactivité qui pourrait entraîner une baisse de performance.

Joueur de Dijon depuis 2019, Bruno Ecuele Manga est arrivé au terme de son contrat avec son club. Hélas, celui-ci n’a pas été renouvelé et le capitaine des Panthères du Gabonais se retrouve actuellement sans club. À l’heure actuelle, aucune formation sportive ne s’est manifestée pour enrôler le défenseur de 33 ans. Le sort de l’international gabonais semblait déjà scellé.

Lire aussi:  Patrice Neveu, le sélectionneur qui ne cède pas aux pressions politiques

À son retour de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2021, le joueur a été écarté pendant un long moment du 11 de départ de Patrice Garande, avant d’être finalement réintégré dans le groupe. Autrefois incontournable, le défenseur n’a disputé que 18 matchs la saison passée avec Dijon, dont la majorité en qualité de remplaçant, pour un but et une passe décisive.

Le mercato d’Été, ouvert le 10 juin dernier, s’achève le 1er septembre prochain. Si d’ici là Écuélé Manga, ne trouve pas toujours de club, il pourrait perdre son capitanat, son poste de titulaire ou, pire encore, ne plus être convoqué en sélection car son inactivité entraînera inéluctablement une baisse de forme.

Lire aussi:  [Société] Le gouvernement célèbre l'échec des Panthères à la CAN 2021

Par ailleurs, Patrice Neveu est intransigeant là dessus: « Un joueur sans club, donc inactif, ne peut être convoqué en sélection ». Pour rappel, Didier Ibrahim Ndong avait été écarté de la liste des 23 joueurs devant affronter la République Démocratique du Congo (RDC) en juin 2022. En effet, lui aussi sociétaire de Dijon, Didier Ndong a été prêté la saison dernière à Yeni Malatyaspor (D1 turque). Une expérience amer, puisque le joueur s’est séparé du club turc, en mars dernier pour impayés de salaire. Depuis, il est rentré à Libreville et est resté longtemps sans s’entraîner.

Lire aussi:  [Scandale] Les Panthères (F) n'ont reçu que 200 000 FCFA de primes de rassemblement

Si aucun club ne veut de lui malgré ses prouesses à la CAN 2021, Écuélé Manga devra peut-être songer à se reconvertir au poste de ramasseur de balles pour continuer à faire un peu d’exercice en attendant le prochain mercato.