Outil de communication, le téléphone est devenu, au fil du temps, un nid de collecte d’indices pour tout soupçon de relation extraconjugale.

La fouille du téléphone, à l’insu du conjoint, devenue un sport pour des femmes suspicieuses, est désormais une histoire ancienne à Dubaï avec une nouvelle loi en vigueur dans le pays.

Lire aussi:  [Société] Jeanne Mbagou expulse les résidents du site de l'ex Sogadel

À en croire une déclaration de Mohamed Rached, un avocat des Émirats Arabes Unis, les tribunaux émirati se sont penchés récemment sur une « nouvelle loi relative à la fouille du téléphone mobile du conjoint à son insu ».

Selon les explications de l’avocat, cette nouvelle loi fait suite à plusieurs plaintes déposées récemment auprès d’un grand nombre de tribunaux à l’encontre du conjoint ou de la conjointe pour fouille insidieuse de téléphone mobile.

Lire aussi:  Jéconia: Se fiancer pour se venger, une affaire de goumin 2.0

Ce comportement, poursuit l’avocat, « est considéré par la justice émiratie comme étant un crime violant la vie privée des victimes », a déclaré Mohamed Rached qui ajoute que : « les accusés ont été condamnés dans la plupart des cas à 3 mois de prison ferme ».

Il a, pour finir, clarifié que ce jugement ne s’applique que sur les personnes qui font l’objet d’une plainte officielle auprès des tribunaux du pays.

Lire aussi:  Oyem: Une famille refuse d'enterrer un des leurs qui a fui le village depuis 2001