Mediapart a mis à jour un vaste réseau de manipulation de l’information au Gabon et à l’international à travers l’entreprise de média privée française Avisa Partners. Invité du Journal Afrique sur TV5 Monde Afrique, Antton Rouget, journaliste à Médiapart a fait des relations troublantes sur les dirigeants gabonais.

Le journal indépendant Médiapart a mené une enquête sur Avisa Partners, une société de média privée française qui publie du faux contenu en faveur de sa clientèle de dirigeants africains dont l’État gabonais.

Lire aussi:  Les fourberies d'Emmanuel Ndzoma au sujet des visions mises à nu

En effet, selon les explications d’Atton Rouget sur le plateau de TV5 Monde Afrique, l’État gabonais aurait manipulé l’opinion nationale et internationale à propos de son prétendu leadership sur les questions environnementales et climatiques. Des fausses informations publiées par des journalistes fictifs sur le média Avisa Partners.

Dans la sphère médiatique, il est très fréquent qu’un individu, une entreprise ou un état paie les services d’un média réputé pour « mentir en sa faveur ». Pour ce qui est du Gabon, ce n’est pas la première fois que le pays est cité dans la falsification de la vérité et la manipulation de l’opinion sur des sujets aux socioéconomiques ou politiques.

Lire aussi:  Star+ | Emma Lohoues poursuivie devant le TPIM pour faux et usage de faux par les internautes ivoiriens

Les membres de la société civile avaient déjà accusé les dirigeants gabonais d’influencer, en sa faveur, les rapports des institutions et organisations internationales portant sur le seuil de la pauvreté, le niveau de pénétration internet, le climat des affaires et la confiance portée à l’Exécutif, entre autres.

Lire la vidéo ici : https://fb.watch/dZBObi6K7B/

Lire aussi:  La manifestation des jeunes refusant les 1000F du PDG aurait fait un mort à Franceville