Depuis son ralliement au pouvoir, la relation entre Féfé Onanga et ses anciens soutiens est plus que jamais tendue voire imbrogliesque. Cette semaine, il proféré des ultimatums à Peter Brady Akewa qui tenterait, dit-il, de le faire passer pour un « voleur » aux yeux du monde. Après l’amour, le désamour …

Le divorce est désormais consommé entre Féfé Onanga et les ex-militants du Mouvement Populaire des Radicaux (MPR), son parti politique absorbé par le Parti Démocratique Gabonais (PDG) au pouvoir. Dans un direct sur Facebook, Peter Brady et les autres militants ont accusé Féfé Onanga d’avoir utilisé l’argent des cotisations du parti à ses propres fins. Une « déclaration mensongère » selon le nouveau parvenu port-gentillais.

Lire aussi:  "Chaussure Énergétique" de LongRich à plus de 500 000 F. CFA, arnaque ou innovation ?

En représailles, Féfé Onanga qui ne manque de faire passer ses détracteurs pour des « mendiants » leur a rappelé qu’il ne reconnaît pas avoir reçu l’argent d’eux. Aussi, souligne-t-il, il aurait nourri et couvert les charges locatives de Peter Brady qui détiendrait également son téléphone.

Dans ce qui semble être une note vocale WhatsApp, l’ex soutien de Jean Ping somme Peter Brady Akewa de « ramener [son] portable doucement » avant mercredi. Dans le cas contraire, il portera plainte et saisira son employeur. Par ailleurs, il précise, « N’ignore pas que je suis avec le pouvoir donc je ne voudrais pas ***** à ta vie ».

L’ancien leader du Mouvement Populaire des Radicaux (MPR), Féfé Onanga, a confirmé le 8 février 2022 son retour au Parti Démocratique Gabonais (PDG) et s’est très vite laissé pousser des ailes et a même tissé des liens forts avec sa tutelle politique pouvant ainsi nuire à quiconque ose se frotter à lui.

Lire aussi:  Ali Bongo a levé les restrictions sanitaires pour mieux célébrer l'an 54 du PDG

« C’est moi qui ai créé le MPR et c’est moi qui l’ai vendu. Où est votre problème ? », a-t-il lancé à ses détracteurs.