Pierre Aubame Yaya et Willy Aubameyang, respectivement Manager Général et Intendant Adjoint de la sélection du Gabon n’étaient pas au rassemblement des Panthères. Ils n’étaient ni à Paris, ni à Barcelone.

La solidarité familiale l’a-t-il emporté sur l’esprit patriotique ? C’est la question que se posent désormais plusieurs Gabonais après l’absence révélatrice du père et du frère aîné de l’ex-international gabonais Pierre-Émerick Aubameyang qui a quitté la sélection, il y a quelques semaines.

Lire aussi:  [Scandale] Les Panthères (F) n'ont reçu que 200 000 FCFA de primes de rassemblement

Pierre et Willy sont tous les deux des agents contractuels au sein du Ministère des Sports. Si cette absence est un boycott de leur part pour une quelconque raison que ce soit, ils devront alors déposer leur démission à défaut d’être limogés. La Fédération Gabonaise de Football (FÉGAFOOT) devra dès lors se prononcer sur la question.

Lire aussi:  Le but de Pedri est attribué à Aubameyang qui finit avec un triplé

« Pour l’heure, le rôle de Manager Général des Panthères est assuré par l’adjoint, Fabrice Do Marcolino, qui a finalement paraphé un contrat officiel avec le Ministère des Sports. Il était resté longtemps sans poste officiel au sein de la « tanière », malgré son « importance » et son omniprésence », nous apprend Freddhy Koula, journaliste sportif qui connait bien les arcanes du sport gabonais.

Lire aussi:  Patrice Neveu a trouvé la faille des Panthères : Anthony Mfa Mezui, la passoire 2.0

Alors qu’il se susurrait que la présence du père et du frère aîné d’Aubameyang dans le staff des Panthères était l’une des conditions exigées par le natif de Laval pour évoluer en sélection nationale, le retrait de ses proches juste après l’annonce de la fin de sa carrière internationale pourrait corroborer cette thèse.