Dans une vidéo qui remonte au 30 avril 2021, date du lancement du numéro vert 1404 par Prisca Nlend Koho, Ministère des Affaires Sociales d’alors en présence de la Premier Ministre Rose Christiane Ossouka Raponda, Guy Pat a passé un appel test en tant que « témoin d’une agression d’une femme » qui a permis de valider le protocole.

Dans cette vidéo, le protocole appliqué à été de demander à la victime d’appeler le 1404 pour un échange anonyme et une orientation spécifique à son cas. Ce protocole a été validé. Il se trouve que c’est exactement le procédé utilisé par l’un des téléconseillers dans la nuit du 30 avril au 1er mai vers 2h du matin et qui leur a valu un licenciement collectif.

Lire aussi:  Guy Patrick Obiang Ndong insulte les médecins d'hypocrites — Le choc.

Il faut rappeler que les téléconseillers, comme le nom l’indique, sont des « conseillers à distance », ils ne se substituent pas au service de police ni aux institutions judiciaires. Leur mission est d’écouter, de conseiller et d’assister dans l’orientation des victimes vers les structures adaptées.

Un témoin qui voit une femme en train d’être battue par son mari ferait mieux d’appeler la police pour une intervention rapide au domicile des époux ou le SAMU Social si l’état de la victime suscite des inquiétudes. Le 1404 peut également servir d’intermédiaire entre les structures adaptées à la situation et les victimes mais cette procédure peut être écourter en appelant directement le service concerné.

Lire aussi:  Guy Patrick Obiang Ndong : L'Incohérence Paroxysmée* | Partie 1

Les téléconseillers sont formés pour répondre à chaque appel selon un script d’une situation bien déterminée. Étant donné que c’est un entretien direct et anonyme, le témoin ne peut se substituer à la victime pour répondre au questionnaire pour le suivi personnalisé. Si votre vie ou celle d’une autre personne est en danger, il faut appeler impérativement la police d’intervention. Les téléconseillers peuvent certes vous mettre en liaison, mais ils ne peuvent pas quitter leurs postes pour voler à votre secours. En fin … C’est logique, non ?

Lire aussi:  Après 2+ ans sans contrat, Guy Patrick Obiang licencie 24 téléconseillers du 1404

Puis que le protocole a été validé en présence des membres du gouvernement sur un appel test du Ministre de la Santé, qui aujourd’hui bénéficie également du portefeuille des Affaires Sociales, pourquoi licencier donc les téléconseillers, surtout quand le « fautif » se dénonce et s’excuse ? Est-ce un règlement de compte ? La fin du contrat de location des 5 postes chez Vocal Centre (30 avril 2021 – 30 avril 2022) ? Les Gabonais veulent comprendre.

Retrouvez notre enquête complète sur ce dossier très prochainement sur www.funnygabon.com. Voir la vidéo ici: https://fb.watch/cYEZkeaT71/