Depuis plusieurs semaines déjà, le Gabon fait face à une nouvelle recrudescence d’enlèvements d’enfants aux abords des écoles et dans les domiciles. Si certains avis de disparition ne sont en fait que des fugues d’adolescents, d’autres, en revanche se relèvent être des kidnappings à des fins crimino-ritualistes.

Alerte aux enlèvements d’enfants ! À l’approche des échéances électorales au Gabon, les chasseurs d’organes sont dehors. Une situation qui crée la psychose au sein de l’opinion et qui ne manque pas d’établir la responsabilité des acteurs politiques comme les principaux commanditaires de ces actes odieux tant ils ne font rien pour lutter contre le phénomène et accusent plutôt les médias d’exagération et les menacent de sanctions.

Lire aussi:  Alerte: Le compte Neva Smiley n'existe plus sur Facebook après ses révélations tonitruantes

Loin des affabulations qu’on pourrait lire sur la toile, ce jour, 3 hommes ont été pris en flagrant délit de kidnapping à Mboukou sur un site d’Olam Palm situé dans la province de la Ngounié. Ils ont tout de suite été conduits dans les locaux des services compétents pour répondre de leurs actes.

Lire aussi:  RDC: Un enseignant retire une fille de 8 ans du groupe éducatif pour envoie de « stickers dérangeants »

Malgré les arrestations annoncées, les commanditaires semblent être tellement puissants qu’ils ne sont jamais cités, encore moins inquiétés par la loi. Les populations se sentent exposées et laissées pour compte.

Qu’oooh la Ngounié forte. Forte dans les crimes rituels ? 🙄🤷🏽‍♂️