Si l’arrestation de Serge Ahmed Mombo par les éléments de la Direction générale des contre-ingérences et de la sécurité militaire (DGCISM) a diversement été relayée dans les médias en ligne – au point même d’être mise sur le compte de la rumeur–, il n’en serait pas autant pour le président de la Fédération gabonaise de football (Fégafoot) fraichement réélu à Lambaréné samedi dernier.

En effet, selon une source bien infiltrée dans les milieux judiciaires, Pierre-Alain Mounguengui devrait être face aux enquêteurs du B2 ce 21 avril 2022. Puisque ce dernier aurait reçu une convocation. Serait-ce dans le cadre du dossier du Cappelogate, où il est présenté comme un complice passif d’abus sexuels ? C’est dire que le nouveau mandat de Pierre Alain Mounguengui (PAM) débute sur fond d’ennuis judiciaires.

Lire aussi:  Romain Molina prévient: Opiangah «le boss de Mounana va lire l'heure»

Après avoir décliné sèchement sa nomination au sein de son ministère de tutelle pour se maintenir dans la course à la présidence de la Fédération Gabonaise de Football (Fégafoot), PAM a bénéficié de la confiance des présidents de clubs pour s’octroyer un troisième mandat qu’il a dédié à Ali Bongo Ondimba.