La police de Koulamoutou vient de mettre la main sur une bande de présumés malfrats. Menée par Glenn Lekogo, un policier, la bande s’était spécialisée dans le piratage des jeux de hasard.

Gros coup de filet de la police de Koulamoutou. Celle-ci vient de mettre la main sur un groupe de criminels mené par un policier. Equipés de plusieurs outils électroniques, la bande à Glenn Lekogo, alias Melga, était spécialisée dans le piratage de jeux de hasard. « Moi je suis là parce que je me contente seulement du petit truc qu’ils me donnent, ça peut être un 3000 ou 5000 francs CFA », a déclaré l’un des présumés malfaiteurs, le 4 avril sur Gabon 1ère.

Lire aussi:  Téléphone de Creol égaré, doit-on s'attendre à la publication d'une sextape?

Après Moanda et Franceville, l’aventure des trafiquants a ainsi pris fin à Koulamoutou, grâce à la vigilance des forces de l’ordre. Les malfaiteurs, trainant une réputation de hackers de jeux vidéo, n’ont cependant pas reconnu les faits qui leur sont reprochés. Après avoir été présentés devant le parquet, Nigel Owayi, Glenn Lekogo et Dariche Owayi méditent sur leur sort à la maison d’arrêt de Koulamoutou en attendant leur jugement.

Lire aussi:  L'État gabonais prêt à débourser jusqu'à 60 milliards pour espionner sa population (Africa Intelligence)

© Gabonreview