Yann Ndong dit le « Bandecon en Chef », « L’Œil de la Nasa » ou encore « Le Maudit » et l’activiste Stéphane Nzeng ont lancé le weekend dernier, le démantèlement des réseaux de prostitution au Gabon. Deux jours plus tard, des révélations acablantes à son sujet font surface sur la toile.

La toile gabonaise est ébullition ce jour depuis les révélations portées par l’artiste N’do-Man contre l’activiste Badecon en Chef Empire Officiel pour une affaire de mœurs.

Lire aussi:  [Sénégal] Ousmane Sonko: Dans la peau de Dominique Strauss-Kahn

En effet, selon N’do-Man, Bandecon en Chef aurait violé une jeune lycéenne en réunion avec quatre de ses amis du temps qu’il vivait encore au Gabon. « […] à quel niveau de la fille dont tu avais abusé avec tes 4 potes en province quand tu étais encore au Lycée ? » Voilà l’essentiel de la publication de N’do-Man qui a mis la toile en feu.

Lire aussi:  Tout compte fait, c'est Charly Tchatch l'humoriste le plus suivi au Gabon

Toujours selon la même source, à l’époque, Yann Ndong portait le surnom de Sean Paul. Il aurait abusé de la jeune fille dans « rayce » avec ses amis sans remords avant de s’évanouir dans la nature.

Devant la polémique qui semble s’enfler, Bandecon en Chef joue plutôt la carte de l’ignorance. Il estime que l’artiste est en quête de notoriété et juste susciter un buzz sans fondement.

Lire aussi:  "Le Bandecon en Chef" écroué pour coups et blessures en France

N’do-Man pourra-t-il fournir plus d’éléments pour soutenir ses allégations et « coincer » Bandecon en Chef qui ne se reconnaît, pour l’heure, pas dans les faits ? L’artiste a prévu un live à cet effet. Nous en saurons certainement plus à l’issue de ce rendez-vous virtuel.