Après avoir simulé sa propre mort il y a plus d’une année, Chambre À Louer est à nouveau au cœur d’un nouveau scandale. Celui-ci concerne désormais son égo démesuré, son arrogance immodérée et sa prétention outrancière à se croire supérieur à tous.

L’humoriste Chambre À Louer séjourne actuellement en Côte d’Ivoire où il multiplie les passages sur les plateaux de télévision. Invité sur Peopl’Emik, l’émission polémique de la chaine 3 ivoirienne ce lundi, le jeune humoriste a déclaré être « celui par qui on parle de l’humour au Gabon ». Ce serait lui « l’humoriste plus suivi en ce moment au Gabon ».

Une déclaration qui a fâché la toile gabonaise car le talent de l’artiste ne fait pas l’unanimité. Mis à part ses sketchs essentiellement axés sur la dénommée Natacha qui serait son ex compagne, l’artiste est stérile en terme de créativité et préfère se balader torse nu pour en chercher.

Lire aussi:  Quand une histoire de «mbite» vire au méli-mélo entre une Abeille et un Oiseau

En déclarant être le patron de l’humour au Gabon, Chambre À Louer affirme d’une manière peu admirable déclasser ses aînés et prédécesseurs tels qu’Omar Defunzu, Manitou, Vitchenzo et la team Sean Bridon aux millions d’abonnés sur Facebook. Une bévue qui ne passe pas inaperçue.

Chambre À Louer, « l’humoriste le plus suivi au Gabon (?) » a été chambré sur la toile gabonaise par des internautes qui y voient une arrogance mêlée d’ignorance pour tenir de tels propos à la télévision. Comme quoi, « à beau mentir qui vient de loin ».