L’Algérie voulait se racheter lors de ces barrages pour le Mondial 2022 après une CAN complètement ratée. Élimination précoce à moitié pardonnée donc, puisque les hommes de Belmadi ont vaincu le Cameroun au stade de Japoma de Douala où ils ont échoué deux mois plus tôt (0-1). Du côté du Cameroun, les critiques naissent déjà au sujet de Rigobert Song, le nouveau sélectionneur des Lions Indomptables.

L’exorcisme se passe bien pour l’Algérie. Deux mois après leur piteuse élimination de la CAN 2021, les Fennecs de Djamel Belmadi ont vaincu leurs démons en remportant la victoire face au Cameroun de Rigobert Song fraîchement porté à la tête de la sélection.

Lire aussi:  [Football] Gabon: 1 jour pour la victoire, 99 pour la défaite

Pourtant, en début de match, l’Algérie était apparue comme tétanisée en revenant au stade Japoma. Le Cameroun fait le jeu, et Toko Ekambi tente sa chance de loin et oblige M’Bohli à la parade (5e). Puis, Vincent Aboubakar est trouvé dans la surface et parvient à trouver un angle de frappe. Le tir passe à côté (6e).

Lire aussi:  [Urgent] Samuel Éto'o élu à la tête de la FECAFOOT

Les Lions se font finalement dompter par les Fennecs. Score final : 0 – 1. Les internautes camerounais dépités, accusent le nouvel entraîneur et critique ces changements tactique. Une photo sortie de son contexte censée montrer un Samuel Eto’o larmoyant qui sermonne un Rigobert Song hébété à propos de cette première défaite à domicile est largement partagée sur la toile avec des légendes les unes plus drôles que les autres.

Lire aussi:  [Fécafoot] L'élection de Samuel Eto'o pourrait être annulée par le TAS

Les bons joueurs ne font pas forcément de bons entraineurs. Doit-on pour autant remettre en cause les capacités managériales de Song ? On ne peut juger la carrière d’un sélection sur la base d’un seul match.