L’Ordre National des Avocats, par son Secrétariat Général à annoncé ce vendredi 25 mars 2021 dans une note d’information numéro 38, la suspension provisoire du Barreau du Gabon de Maître Jean-Paul Moumbembé. Cette suspension fait suite à ses propos jugés « tribalistes » contenus dans une note vocale qui a fuité sur la toile il y a quelques jours.

Me Cedric Maguisset, Secrétaire Adjoint de l’Ordre a notifié ce vendredi aux membres du Barreau du Gabon la suspension à titre conservatoire depuis le 22 mars 2022 de Me Moumbembé.

Lire aussi:  Le curieux nouveau chef d'accusation retenu contre BLA

« Mes Chers Confrères,

Le Secrétariat de l’Ordre vous informe de ce que par délibération en date du 22 mars 2022, le Conseil de l ‘Ordre a suspendu provisoirement pour une durée de six (06) mois, Maître Jean-Paul Moumbembé de l’exercice de ses activités d’avocat ».

Une décision qui ne fait pas forcément l’unanimité au sein de l’opinion. En revanche, d’autres personnes estiment que les propos de l’avocat avaient heurté la cohésion nationale et le vivre ensemble et ne pouvaient passés sous silence.

Lire aussi:  Féminisme, piégé entre hypocrisie et chantage émotionnel