Le Prophète congolais Joël Francis Tatu, pasteur et responsable de l’église de réveil Porte des Cieux est accusée d’homosexualité après la publication d’une note vocale largement relayée sur la toile dans laquelle il se plaint de l’attitude de son partenaire mâle.

Joël piégé sur WhatsApp ? Le Prophète congolais responsable de l’église « Porte des Cieux » fait le choux gras des medias à scandales. Il est accusé d’être homosexuel. Une allégation basée sur une note vocale qui a fuité sur la toile dans laquelle il se plaint de l’attitude de son « partenaire » qui le laisse en plan préférant la compagnie de sa femme.

Lire aussi:  Alexis Ndouna ressuscité dans un groupe de rencontre au Cameroun

Dans la note vocale rendue publique sur Facebook, on distingue bien la voix de l’écrivain-prophète qui se plaint avec son interlocuteur. « C’est toujours comme ça avec toi. À chaque fois que je veux te voir, tu me dis que tu es avec ta femme. Et c’est aux heures impossibles que tu veux qu’on se voit. […] Je ne suis plus un petit garçon, si tu ne veux plus qu’on continue, il faut me dire, je vais comprendre », a-t-il déclaré rouge de colère.

Lire aussi:  Poignardée après avoir surpris son frère et sa mère au lit, une jeune ghanéenne raconte sa mésaventure

Ce n’est pas la première fois qu’un homme dit « de Dieu » censé être un modèle, un guide pour les milliers de personnes qu’il conduit est au cœur d’un scandale. Lorsque ce n’est pas en rapport avec les mœurs, ce sont les sectes ésotériques. Parfois, les fidèles à l’affût des signes et des prodiges ne savent même pas distinguer un miracle d’un tour de magie.

Lire aussi:  Côte d'Ivoire: Un pasteur vend des machettes pour découper Satan