Absente des réseaux sociaux depuis plus d’un mois pour se faire un peu oublier après le scandale de UBA, Floriane dite « Princesse Téké » a fait son grand retour ce vendredi 4 mars à minuit sur Facebook. Un « come back » qui dénote une prise de conscience. Ne dit-on pas que l’erreur est humaine ?

Dans une vidéo d’environ 6 minutes, Princesse Téké fond en larmes et magnifie le Seigneur. Et racontes ses merveilles dans sa vie. « Un mauvais départ ne signifie pas forcément une mauvaise arrivée », a-t-elle déclaré d’une voix enrouée avant de poursuivre « C’est grâce à lui [Dieu, ndlr] que je me suis fait connaître sur TikTok comme Princesse Téké ».

La nouvelle brebis dans la maison du Père a écrit en légende « Je sais que beaucoup viendront encore déverser leurs méchancetés gratuites. Mais sachez une chose, je vous pardonne d’avance ! Car le pardon est une puissance qui libère, le pardon est divin » en citant des références bibliques pour étayer son propos.

Lire aussi:  Princesse Téké et Mbassi Eliel auraient détourné près de 19 millions à UBA Gabon

« Aujourd’hui je comprends que Plusieurs sont méchants et aigris parce qu’ils ont besoin d’amour, mais retenez que Dieu vous aimes. Puisse Dieu vous bénir », a-t-elle conclu sur une note triste.

Floriane, la petite fille qui fanfaronnait sur les réseaux et principalement sur TikTok aurait appris à ses dépens qu’on ne vit pas pour impressionner les gens. L’être l’emporte sur le paraître. Il faut être vrai avec soi-même au lieu de faire recours aux pratiques peu honnêtes pour vivre au-delà de ses moyens.

Lire aussi:  «J'ai besoin d'un bébé pour les élections», la bourde d'Ibrahim qui enflamme la toile

Tout en espérant que Dieu accepte sa repentance et qu’elle décide désormais de mener une vie pieuse, nous souhaitons tout le meilleur à la jeune tikTokeuse gabonaise qui a beaucoup d’avenir devant elle.