Gervais Oniane, ancien homme lige d’Ali Bongo du temps où ce dernier était ministre de la Défense nationale du Gabon, a annoncé sa candidature à la prochaine élection présidentielle samedi au siège de l’Union pour la république (UPR), son parti. Une sortie marquée par son écroulement en fin de discours.

L’incident insolite s’est produit hier. Alors qu’il avait été récemment investi par le directoire de son parti par Me Charles Henri Gey, 1er vice-président de ce parti qui se dit centriste, l’annonce tout aussi rapide de sa candidature samedi 26 février a étonné plus d’un observateur. Qu’est-ce qui fait courir Gervais Oniane ? Se sont demandés certains.

Et pour le savoir, il fallait se rendre à l’invitation de l’ancien conseiller stratégique et porte-parole du ministère de la Défense tombé en disgrâce depuis 2009 avant de faire plusieurs apparitions tantôt dans l’opposition, tantôt dans des écuries proches du pouvoir.

Lire aussi:  [Fait-divers] Cocue, une gendarme se serait donnée la mort à Owendo

Hier, au siège du parti sis derrière la cathédrale Sainte-Marie de Libreville, sous une canicule intenable, plutôt que de se limiter à la simple annonce de sa candidature, Gervais Oniane s’est confondu dans une présentation de son projet de société volumineux de 25 pages. Un pari plutôt risqué qui a très vite révélé un gros souci d’organisation dans la préparation de cette sortie devant la presse nationale et internationale qu’il avait pourtant pris le soin d’inviter au moyen de sa page Facebook.

Lire aussi:  [Fait Divers] Le corps d'un gendarme retrouvé sur une plage à Mayumba

Après avoir dépeint un tableau très sombre de la situation que tous connaissent du Gabon, le désormais candidat dont le parti n’est ni de l’opposition, ni de la majorité s’est ensuite lancé dans l’évocation de plusieurs projets qu’il entend apporter pour le bonheur des gabonais. Là où il aurait été question d’une simple présentation des grandes lignes de son projet, le natif d’Oyem a tenu à lire page après page l’intégralité de son projet.

Au bout de deux heures de lecture, transpirant à grosses gouttes, Gervais Oniane va subitement perdre sa voix avant de faire une chute libre vers l’arrière en toute fin de son discours fleuve. Chance pour lui qu’un de ses fils qui tenait son micro et un autre homme qui tenait le parapluie prévu pour l’abriter, ont réagi très rapidement et ont pu éviter qu’il ne s’écroule complètement au sol. Quelques minutes après, les esprits du candidat sont revenus en lui grâce à des jets d’eau badigeonnés sur son visage.

Lire aussi:  Franceville: Il tue son fils pendant une partie de chasse

En dépit des tentatives de ses collaborateurs dont Me Gey de dissuader la presse afin qu’elle n’en fasse pas mention, le mauvais traitement de celle-ci à la fin de la cérémonie n’a pas pu retenir. Ces derniers pour en faire finalement l’acte majeur de cette annonce de candidature dont le caractère insérieux interroge plus d’un quant à la motivation de ses penseurs.

© Info241