À travers le monde entier, des monuments ont été illuminés aux couleurs de l’Ukraine en solidarité au peuple ukrainien, victime d’une offensive militaire russe depuis plusieurs jours.

Au Gabon, contrairement au Royaume-Uni, l’Italie, la France, la Norvège, la Belgique et la Hongrie, le monument dit de la Paix , situé au rond-point de la Démocratie (Libreville) ne sera pas illuminé aux couleurs de l’Ukraine.

Lire aussi:  En pleine guerre, Vladimir Poutine adresse une lettre à la présidence ghanéenne

Cette décision des autorités gabonaises de ne pas emboîter le pas à la vague de soutien internationale à l’Ukraine contraste fortement avec la notion de « paix » qu’ils essaient de véhiculer à travers ce monument devenu un tas de béton, sans symbole.