Une femme, la trentaine révolue et à l’apparence fortunée a été confrontée par son mari ce jeudi 24 février à l’immeuble de Mindoumbé 2 alors qu’elle venait acheter un nouveau véhicule. Son époux a découvert qu’elle fait parti d’un vaste réseau de placement de luxe et n’a pas digéré cette bouleversante découverte.

Un jeune Gabonais a découvert cette semaine que sa femme se prostituait avec les directeurs généraux, ministres, députés et ambassadeurs pour entretenir son train de vie d’un luxe insolent. Il soupçonnait le comportement très suspect de son épouse et lui avait demandé le code de son téléphone.

Lire aussi:  Après l'homosexualité, les placements pourraient également être dépénalisés au Gabon

Celle-ci avait refusé catégoriquement de le lui donner. Il va donc confisquer le téléphone et décider de faire cracker le code plusieurs jours après. Surprise : sa femme est une prostituée de luxe. Elle se « vendrait » au plus offrant malgré le confort que lui procure son mari aimant.

Furieux après cette découverte humiliante, il décida d’aller la confronter à l’immeuble de Mindoumbé 2, avant le CES Raymond Boukat où elle allait acheter un nouveau véhicule pour fanfaronner dans la ville et sur TikTok.

Lire aussi:  Mathurin, 55 ans, violait la fille de sa femme de 12 ans avec sa complicité

« Tu dis que tu vas faire les courses alors que tu pars te faire b**ser par des hommes en route. Qu’est-ce que je ne t’ai pas offert ? », vociférait le cocu au bord des larmes. Prise la main dans le sac, preuve matérielle à l’appui, la femme va s’agenouiller et implorer le pardon de son mari devant la foule accourue.

Lire aussi:  «Tchiza & fière», le nouveau concept inspiré par l'affaire Josey

Au Gabon et partout ailleurs, beaucoup de jeune filles se livrent dans des bassesses pour impressionner leurs communautés et donner l’impression de vivre dans l’opulence. Certaines sacrifient même leurs principes et leur dignité pour le paraître. Le monde est devenu un jeu d’apparences sur les réseaux sociaux. Pitiation ! 😥😢