Une femme de 65 ans a été expulsée du Royaume-Uni après 25 ans de vie. De retour au pays après une si longue absence, elle s’est retrouvée sans domicile: son locataire a vendu sa maison. Découvrez la rocambolesque histoire de Florence, accablée par le sort.

Découverte par un jeune blogueur, l’infortunée a été identifiée comme Florence Owanogo, une Nigériane sexagénaire résidant au Royaume-Uni depuis 25 ans. Rapatriée au pays sans ménagement, elle se retrouve sans abri et doit désormais dormir dans les rues de Lagos parce que son locataire a vendu sa maison.

Lire aussi:  [France] Une étudiante gabonaise assignée à domicile et menacée d’expulsion

Dans un tweet, le blogueur raconte qu’il a rencontré la femme à Lagos, au Nigéria. Il avait, dans un premier temps, pensé qu’elle souffrait d’une maladie mentale. Il a ensuite été informé qu’elle allait bien mais qu’elle avait un problème plus que mental.

La femme avait passé 25 ans au Royaume-Uni, avant qu’elle ne soit renvoyée dans son pays, le Nigeria. Malheureusement, lorsqu’elle est rentrée chez elle, sa maison avait été vendue par son locataire, la laissant sans abri. Comme si les mauvaises nouvelles n’avaient pas fini de pleuvoir, Florence, bien qu’ayant signalé l’affaire à la police, a été arrêtée et détenue pendant trois mois.

Lire aussi:  [Société] Jeanne Mbagou expulse les résidents du site de l'ex Sogadel

« Son locataire a vendu la maison, elle a signalé l’affaire à la police, malheureusement, elle a été détenue pendant 3 mois pour des raisons qu’elle n’a pas comprises. […] sa situation nécessite une attention particulière », a écrit le twittonaute.