Suite à l’élimination prématurée du Ghana en phase de groupes de la 33e édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), André Ayew, capitaine des Black Stars est convoqué au Parlement pour s’expliquer, a-t-on appris de nos confrères de Ghana Web.

L’État Ghanéen a du mal digérer l’élimination prématurée du Ghana à la CAN 2021 à tel enseigne qu’il a appelé à la barre Andre Ayew, le leader de l’équipe à s’exprimer sur mes raisons de ce fiasco. Le fils d’Abedi Pelé est convoqué au parlement ghanéen pour répondre aux questions liées à l’élimination précoce de la sélection à la CAN Cameroun 2021.

Lire aussi:  En pleine guerre, Vladimir Poutine adresse une lettre à la présidence ghanéenne

Plombé par l’expulsion d’André Ayew à la 25e minute de jeu, le Ghana s’était incliné face aux Comores (3-2) lors de son dernier match dans le groupe C et a terminé dernier. Le Ghana était sorti de la compétition sans gagner me moindre match.