Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !
Les arbitres Janny Sikazwe (Zambie ??) et Redouane Jiyed (Maroc ??) ont marqué cette 33e édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) d’une empreinte indélébile. Leurs décisions arbitrales sont les plus controversées de la compétition. Si l’un a brillé pour avoir sifflé deux fois la fin du match avant la fin du temps réglementaire, l’autre, en revanche est connu pour avoir distribué 16 cartons dont 1 rouge en une seule rencontre. Un record en phase finale de CAN.

Janny Sikazwe ou Redouane Jiyed, qui est pire que qui ? Ce 23 janvier 2022, Les Étalons du Burkina-Faso ont croisé le fer avec les Panthères du Gabon au stade de Limbé dans un match comptant pour les huitièmes de finale. Outre un penalty sifflé de manière très sévère à l’encontre des Panthères, le Marocain s’est surtout fait remarquer par son attitude impulsive tout au long du match. En attestent le nombre de cartons. 16 cartons dont 15 jaunes et 1 rouge distribués durant la partie. Un chiffre record dans cette CAN.

Lire aussi:  Arbitrage CAN 2021: Peut-on être hors-jeu dans son propre camp ?

Il faut rappeler que le Gabon a affronté le Maroc le 18 janvier 2022 lors de la troisième et dernière journée du groupe C. Lors de cette rencontre, le Gabon a malmené tactiquement le Maroc et mené deux fois au score avant de se faire rattraper pour un résultat final de deux partout. Janny Sikazwe était l’arbitre VAR de la rencontre et n’avait pas appelé pour la vérification du penalty litigieux accordé à la sélection marocaine.

Lire aussi:  Tunisie-Mali: L'arbitre siffle la fin 2 fois avant la fin et donne 1 carton rouge sévère

Ce 23 janvier, l’arbitre marocain Redouane Jiyed s’est illustré comme l’arbitre le plus épidermique du tournoi avec des réactions impulsives. On ne peut pas attendre la fin de la CAN pour trouver pire que lui. Les cartons jaunes d’Aaron Boupendza et de Bruno Écuélé Manga sont injustifiés. Dans cette rencontre décisive pour les deux sélections, l’humeur était sombre et la colère à fleur de peau. Quel dommage pour le football africain !

Lire aussi:  [Football] Marco Verratti face à la dictature arbitrale


En savoir plus sur Funny Gabon

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.