Jean-Noël Amonome, l’international gabonais évoluant à l’AmaZulu Football Club en Afrique du Sud a fait une prestation remarquable lors du match entre le Burkina-Faso et le Gabon comptant pour les huitièmes de finale ce 23 janvier 2022 au stade de Limbé, au Cameroun.

Critiqué pour ses sorties hasardeuses et la grande perméabilité de ses cages, le gardien gabonais de 25 ans s’est surpassé pour révéler le meilleur de lui lors de cette importante rencontre contre les Étalons du Burkina-Faso. Même si on peut lui reprocher à tort sa sortie précipitée qui concède le but de Bertrand Traoré à la 28e minute, Amonome a brillé dans l’ensemble du match notamment en fin de rencontre où il a multiplié les parades et les arrêts impeccables.

Lire aussi:  Aubameyang et Lemina, en réalité renvoyés pour avoir fait la bamboula

Il a rempli, à maintes reprises, la fonction de défenseur surtout avec l’expulsion de Sydney Obissa à la 67e minute de jeu. Ses sorties ont empêché le Burkina-Faso de marquer un second but et de faire de faire le break. Lors de la fatidique séance de tirs au but, a arrêté le tir de l’international burkinabè Edmond Tapsoba. Dans l’ensemble, il a fait l’une de ses plus belles prestations pour sa première participation à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) alors qu’il se montrait nonchalant lors des premières rencontres contre les Comores et le Ghana.

Lire aussi:  Arbitrage CAN 2021: Peut-on être hors-jeu dans son propre camp ?