À moins d’une semaine avant le début de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2022 au Cameroun, on remarque une facture entre les supporters gabonais et la sélection nationale de football dite Les Panthères. Un manque d’engouement qui trouve son fondement sur les performances exécrables de l’équipe nationale, la politisation du football et très récemment, la pédophilie dans la sphère sportive du pays.

Les Panthères du Gabon et les supporters gabonais c’est désormais le grand desamour. Pour les prochaines échéances sportives africaines prévues du 09 janvier au 06 février 2022, les populations gabonaises habituellement derrière leurs joueurs, ont décidé de leur retirer leur soutien. C’est sans appel. La matérialisation de ce désintérêt est déjà perceptible au sein de la société.

Lire aussi:  Aubameyang et Lemina, en réalité renvoyés pour avoir fait la bamboula

Si certains citoyens cultivent l’indifférence, d’autres, en revanche souhaitent aux hommes de Patrice Neveu, une débâcle mémorable au premier tour à la CAN au pays des Lions Indomptables. Quoi qu’il en soit, les performances actuelles des Panthères laissent beaucoup à désirer et augure une note négative.