Pierre-Emerick Aubameyang, l’attaquant gabonais d’Arsenal, a reçu une énorme sanction de la part de son club à la hauteur de son caprice de star qui lui a déjà valu plusieurs sanctions par le passé.

Décidément, les pygmées de Minvoul ont désapprouvé le fils prodige de la contrée. D’ores et déjà écarté du groupe des Gunners pour la dernière rencontre de championnat d’Arsenal, le buteur gabonais s’est officiellement vu retirer le brassard de son équipe, la faute à des raisons disciplinaires, comme on peut le lire sur le communiqué officiel du club. Il ne sera pas non plus convoqué pour le match face à West Ham.

Lire aussi:  Le but de Pedri est attribué à Aubameyang qui finit avec un triplé

« Nous attendons de tous nos joueurs, en particulier de notre capitaine, qu’ils travaillent selon les règles et les normes que nous avons tous établies et convenues », détaille le communiqué du club sur son site internet.

Considéré avec les siens à l’équipe nationale comme « vrai patriote » suite au boycott de Didier Ibrahim Ndong, Pierre-Émerick Aubameyang s’est toujours montré nonchalant face aux problématiques qui touchent directement et indirectement ses coéquipiers et ses fans. Il a même été taxé de suppôt du système politique du pays. Le club anglais n’a pas pardonné son énième caprice de star. Il va devoir terminer la saison à Arsenal sur une mauvaise note.

Lire aussi:  [Football] Arsenal : Pierre-Emerick Aubameyang est à vendre