William Kanga Masumuna, le père de Guelor Kiaku Kiaku Kiangani dit Guelor Kanga Kaku, milieu offensif international gabonais d’origine congolaise, est décédé à Belgrade, en Serbie.

Le joueur a annoncé la triste nouvelle ce vendredi lors de la rencontre des sélections gabonaise et libyenne comptant pour la 5ème journée des éliminatoires de la Coupe du Monde Qatar 2022, à Franceville. À la fin du match, il a posé avec un t-shirt blanc où il était écrit « Adieu Papa William Kanga Masumuna ».

Il s’agit de son père biologique de nationalité RD Congolaise avec qui il a gardé des liens très étroits après la mort de sa mère et malgré sa « gabonisation » qui a suscité une vaine polémique du côté de la Fédération Congolaise de Football (FECOFA) en mai dernier obligeant le joueur de l’Étoile Rouge de Belgrade à faire partir son géniteur de la République Démocratique du Congo vers la Serbie où il évolue désormais.

Lire aussi:  Dave Moubele Pendi, une Grosse Tête Vide (GTV)?

Nonobstant ce choc émotionnel marqué par la perte d’un être cher, Kanga Guelor a disputé un match aux côtés de ses coéquipiers ce vendredi 12 novembre 2021 au Stade mythique de Franceville où ils se sont imposés 1 but à 0. Pendant ce temps, Ndong Ibrahim, qui a profité de la convocation de l’entraîneur Patrice Neveu pour se libérer des exigences de son club, fait la fête à Louis, le QG de la dépravation à Libreville et prétexte un geste de solidarité en faveur de la reprise du championnat national pour justifier son refus de porter les couleurs de la nation.

Lire aussi:  [Kangagate] La CAF fait durer le suspense et suscite des craintes au Gabon