En prélude aux deux prochaines rencontres des Panthères du Gabon contre la Lybie et la l’Égypte, Patrice Neveu, le sélectionneur national a accordé une interview à Willy Ndong, correspondant du quotidien L’Union à Franceville.

Au cours de cet « entretien-vérité », le Français Patrice Neveu est revenu sur la possible qualification des Panthères pour le « Quatar 2022 », les raisons de la non-convocation de Meye Me Ndong pour ces deux matchs, non sans envisager le retour éventuel de Didier Ovono Ebang en sélection.

Lire aussi:  [Kangagate] Ali Bongo reçoit Patrice Neveu, Alain Mounguengui et Franck Nguema

Désappointés par les récentes prestations de son successeur Antoine Mfa Mezui, les Gabonais sont nombreux à demander le retour de Didier Ovono dont le départ a été précipité par Neveu. Ovono lui-même consent à revenir en sélection nationale pour défendre les couleurs de son pays

« En Afrique, les joueurs qui ont marqué leur époque comptent beaucoup d’admirateurs. Quoi de plus normal donc ! Il a signé en division régionale française. Par conséquent, je compte aller le voir. Mais je tiens à préciser que pour moi, il a signé tardivement. Et que la décision que je prendrai devra être dans l’intérêt de l’équipe. Car, il n’est pas question qu’un joueur revienne comme ça sans que je ne l’ai vu jouer et sans l’avis du coach des gardiens. À cet effet, le moment venu nous aviserons. On ne vient pas en sélection uniquement pour jouer la CAN. Mais pour le long terme », a déclaré Patrice Neveu à cœur ouvert et à gorge déployée.

Lire aussi:  [Sport] Pourquoi le Gabon devrait se passer d'Aubameyang, le leader nombriliste.

Il vrai que le niveau de jeu actuel des Panthères inquiète pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN) au Cameroun, mais il faut tout de même faire les bons choix et non se laisser emporter par la précipitation car les conséquences pourraient être bien désastreuses. Didier Ovono bientôt le grand retour avant la CAN 2021 ? Seul le temps est juge des circonstances.

Lire aussi:  [Football] Les Panthères du Gabon, ces irréductibles boas