Alain Obame et Pulchérie Nyangui, deux jeunes gabonais et parents d’un nouveau-né ont décidé de baptiser leur enfant des noms et prénoms du chef de l’Etat Gabonais, Ali Bongo Ondimba et souhaite lui présenter officiellement son homonyme.

Dans une publication Facebook datant du 31 octobre 2021, Alain Obame, l’heureux papa, demande une audience auprès Chef de l’Etat afin de lui présenter officiellement son jeune homonyme. « Mme Nyangui Pulchérie et Mr Obame Alain ont décidé de nommer leur enfant Ali Bongo Ondimba Obame Ézéchiel et sollicitent l’audience auprès du chef de l’état. » a-t-il écrit sur son compte Facebook non sans laisser deux numéros de téléphone à partir desquels lui et sa compagne sont joignables.

Lire aussi:  Ali Bongo fait les yeux doux à Boris Johnson pour intégrer le Commonwealth

La nouvelle est prise avec comme de raillerie et de critique sur la toile. « Qu’est-ce qui n’a pas marché ? », s’interrogent certains internautes stupéfaits par une telle information et d’autres évoquer une quête de privilèges et d’avantages matériels auprès du Président de la République avant de conclure, « La pauvreté fait faire les choses aux gens ».

Dans l’espoir qu’Ali Bongo Ondimba Junior rencontre enfin son homonyme à son retour de sa tournée asiatique et européenne, Alain, le père ne cesse de bourrer son compte Facebook chaque jour des messages de demande d’audience pour que ceux-ci parviennent ainsi au concerné.

Lire aussi:  Jean Ping a-t-il retrouvé son carnet d'adresses avec le numéro de Poutine ?