Le petit qui voulait bloquer une grenade qui a explosé dans sa main droite dans une église à Port-Gentil, va mieux. Yann Engonga a maintenant une main bionique et pourra donc bien se masturber avec énergie.

L’affaire avait créé le buzz sur les « rozo sociaux », les Révolutionnaires de la Feuille d’Igname (RFI) prenant les devants dans de nombreux directs mais aucun opposant ayant pitié de lui pour lui envoyer un petit quelque chose. Tous des peignes afro. La main toujours fermée, jamais prêt à aider.

Lire aussi:  [Urgent] Une bombe artisanale fait plusieurs blessés dont un homme démembré dans une église à Port-Gentil

Il peut donc prendre un Bic® et scribouiller un petit merci au gouvernement qui, tout frais payés, avait permis son évacuation du coté de la Turquie.

À ceux qui vont lui faire maintenant le bruit, avec sa main gauche, un doigt d’honneur pour eux. Bonne branlette même en accéléré frangin.
Big up.

Lire aussi:  [Breaking News] Jean Ping a retrouvé son carnet d'adresses

W/ La page de Pahé