Lors de la 7e édition du Marathon du Gabon dénommé « La Gabonaise » tenu du 30 novembre au 1er décembre 2019, le Gabon et l’Afrique découvraient une athlète atypique de par son age et de sa témérité.

Germaine Bouanga, 75 ans, appelée affectueusement « M’man Bouanga » et surnommée par les internautes « Mamie Bolt », avait pris part à la course à pieds lors du Marathon du Gabon, le 30 novembre 2019. Elle est devenue pendant quelques jours la star des réseaux sociaux. Entre railleries et encouragements, la Bolt du Gabon a une forte personnalité et ne se laisse pas limiter par son age jugé très avancé.

Lire aussi:  [Insolite] La rockeuse Sophia Urista urine sur un fan en plein concert

Germaine Bouanga est née le 30 octobre 1946 à Lambaréné. Passionnée d’athlétisme depuis sa jeunesse, c’est une habituée du Marathon du Gabon depuis sa première édition en 2013. Son amour pour la course à pieds, a commencé chez les missionnaires de Saint François Xavier de Lambaréné.

C’est ainsi que naîtra une légende: « M’man Bouanga», l’autre nom de l’audace. Deux (2) ans plus tard, elle est jetée dans la prison de l’oubli. Pas de récompenses honorifiques, pas de contrats publicitaires, surtout pas de campagnes médiatiques, Germaine continue de « taper ses boschs au calme » à Pleine Orety, derrière l’Assemblée Nationale, nous apprend un observateur.

Lire aussi:  Il porte plainte contre Dieu pour escroquerie, abus de confiance et non assistance à personne en danger