Bénicien Bouschedy, auteur contemporain gabonais vivant en France annonce avoir été la cible d’un piratage informatique visant sa page Facebook qui comptait déjà plusieurs dizaines de milliers d’abonnés. Celle-ci semble avoir été supprimée du réseau social réduisant ainsi en cendres ses efforts et les liens qu’il a tissés avec sa riche communauté de fans et de lecteurs.

Bénicien Bouschedy (BB), natif de Malinga, dans la province de la Ngounié, a été victime d’un hackage sur son ancienne page Facebook. Dans l’impossibilité d’en recouvrer l’accès, il a créé une nouvelle et invite ses lecteurs et soutiens à s’y abonner « afin de vulgariser et renforcer la visibilité de [s]es activités littéraires », nous a-t-il confié. Pour l’auteur de Silences de la Contestation, Cendre de Maux et de Rêve Mortel, entres autres productions littéraires, « c’est à chaque peuple, chaque génération de fabriquer ses écrivains ».

Lire aussi:  Un policier et sa bande de hackers appréhendés à Koulamoutou

En septembre 2017, réagissant au sujet de sa responsabilité en tant qu’écrivain sur son blog, il déclarait : « Mon rôle est d’écrire pour dénoncer et prévenir, le vôtre est de lire pour prendre conscience et agir ». Une philosophie artistique qui le classifie au rang des écrivains « engageants* ».

« Une heure de lecture est le souverain remède contre les dégoûts de la vie. » Montesquieu

La lecture est la nourriture de l’esprit. Ainsi, pour nourrir vos âmes et faire tomber les écueils de vos yeux, n’hésitez donc pas à vous abonnez à sa nouvelle page Facebook en suivant le lien ci-après : https://www.facebook.com/bouschedybenicien