On en sait un peu plus dans l’affaire Tonda, l’étudiante gabonaise portée disparue après son arrestation en Tunisie.

Arrêtée le 09 octobre 2021 à Sousse, une ville portuaire de l’Est de la Tunisie, l’étudiante Tonda Issoughi Walvina Fransca a été retrouvée à la Prison Civile des Femmes de Manouba. Motif de son arrestation: dépassement du titre de séjour de neuf (9) jours. La carte de séjour expire fin septembre de chaque année pour les étudiants étrangers.

Lire aussi:  [Société] Les étudiants réclament leurs bourses pour boire le vin

Walvina Fransca, 19 ans, est étudiante en 2è année de Génie Logiciel à l’Ecole Supérieure Polytechnique Internationale Privée (ESPIN) de Sfax, ville située à 270 Kilomètres de Tunis où elle se rendait le samedi 09 octobre 2021 afin d’y récupérer sa nouvelle carte consulaire avant d’être arrêtée à un poste de contrôle.

Lire aussi:  "Le Bandecon en Chef" écroué pour coups et blessures en France

Le lundi 11 octobre, elle a été auditionnée devant le tribunal de Ben Arouss, puis conduite à la Prison Centrale des Femmes de Manouba où elle attend son jugement prévu se tenir le 25 octobre 2021, a-t-on appris de nos confrères de l’Agence Gabonaise de Presse. L’ambassade du Gabon en Tunisie va commettre un avocat à la charge de la famille pour défendre l’étudiante.

Lire aussi:  [Urgent] Une étudiante gabonaise incarcérée en Tunisie