Les Panthères du Gabon ont croisé le fer ce 11 octobre 2021 avec les Palancras Negras de l’Angola au stade mythique de Franceville pour le match retour comptant pour les qualifications de la coupe du monde Qatar 2022. Anthony Mfa Mezui, le gardien titulaire, critiqué pour sa prestation exécrable lors du précédente rencontre a chauffé le banc de touche pendant tout le match. Résultat: 2 – 0 en faveur de Pierre Emerick Aubameyang et de ses coéquipiers.

Lire aussi:  Les Panthères seront-elles battues sur tapis vert ? La FÉCOFA plaint le mutisme de la FÉGAFOOT

Les Panthères du Gabon sont enfin sortis de la léthargie dans laquelle ils étaient plongés depuis le 25 mars 2021 après la victoire légendaire 3 – 0 sur les Léopards de la République Démocratique du Congo lors de la 6e journée des éliminatoires de la 33e Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football 2021 prévue au Cameroun du 9 janvier au 6 février 2022.

Grace à un choix tactique judicieux, Jean-Noël Amonome, le gardien de but remplaçant a été placé dans les filets dès l’entame de la rencontre pour parer toutes les offensives des adversaires. Relégué au rang de remplaçant, Anthony Mfa Mezui n’a pas foulé la pelouse du « Mythical Stadium » de Franceville. Une décision qui comportait des risques certes, mais qui s’est finalement révélé bénéfique pour nos félins nationaux.

Lire aussi:  Refusant «la présence d'esprit», Didier Ibrahim Ndong écarté des Panthères

Avec un score final de deux (2) buts à zéro (0), le nouveau modèle de management de Patrice Neveu a permis de déceler la faille du « système » des Panthères : le gardien de but Mfa Mezui dont la seule présence dans les goals rend les filets perméables et poreux. Jean Noël Amonome a fait une prestation remarquable préservant l’inviolabilité de ses buts. Compétences avérées ou chance de débutant ? Le temps nous le dira.

Lire aussi:  «Vous n'avez rien dans la tête», lance Mario Lemina aux journalistes* sportifs à deux sous.