L’artiste RD Congolais Fally Ipupa, l’Empéreur 4K, l’Aigle Royal a initié la semaine dernière une tournée africaine pour la promotion de son album Tokoos II avec un séjour en Côte d’Ivoire du 25 décembre 2021 au 1er janvier 2022. Debordo Leekunfa, un artiste coupé-décalé est sorti de sa tanière pour crier sa colère.

Cette semaine sur le réseau social Facebook, Debordo Leekunfa s’en est pris véhément à Fally Ipupa l’accusant d« arnarqueur » certainement pour faire le rapprochement avec le prix de ses tickets de concert estimés entre 25 000 et 400 000 francs CFA alors que les artistes locaux sont relégués au second rang.

Lire aussi:  [Édito] Quand la Côte d'Ivoire devient le tremplin des artistes gabonais

« Fally est très nul face à Debordo
et d’ailleurs aucun artiste congolais ne peut chanter devant moi personne n’a le niveau. Concert d’artiste congolais en Côte d’Ivoire c’est une grosse arnaque », a lancé la star du coupé-décalé sur le web.

Il conclut son propos avec un grain de sarcasme sans pour autant en démordre : « C’est les « Ya Ba Amour », « Ya Ba Tendresse « . Pas plus. Ils ne forcent même plus. Un concert de Congolais en Côte d’Ivoire, c’est de l’arnaque. Il n’y a pas plus gawa que Ivoriens. Depuis on est petit c’est même Ndombolo là. »

En visite en Tanzanie, au pays de Diamond Platnumz depuis ce jeudi 7 octobre 2021, Fally Ipupa devra assurer 2 concerts dont un VVIP pour les plus fortunés du pays. Depuis son arrivée, il est fustigé notamment pour le prix des billets de ses concerts jugé très onéreux. Ambassadeur de l’UNICEF, les actions humanitaires de la célébrité congolaise ne se limitent qu’à quelques localités de la République Démocratique du Congo (RDC) alors qu’il « dépouille » toute l’Afrique.

Lire aussi:  [Justice] 2 Congolais condamnés en France pour violences en marge du concert de Fally Ipupa