Bernabé Babé Mbangalivoua, Gouverneur du Moyen-Ogooué a, lui aussi, été pris en pleine masturbation devant son écran seulement quelques jours après Richard Mezeme, Commandant adjoint des sapeurs-pompiers du Gabon.

Avec la récurrence des fuites des sextapes et l’impunité dont jouit les acteurs, nous craignons que les autorités militaires, administratives et civiles soient engagées dans une « sextape challenge » avec pour objectif de révéler le plus beau appareil génital afin de gagner une distinction : l’ « Osoane d’Or — Prix de la Wonte », décerné par l’activiste Stéphane Nzeng aux personnalités gabonaises qui s’illustrent négativement dans tel ou tel autre domaine.

Lire aussi:  [Enquête] Samuel Eto'o : le foot, l'argent et le sexe

Gouverneur de la province du Moyen-Ogooué depuis l’an 2020, Bernabé Mbangalivoua surnommé Mopao est un militant PDGiste à la moralité peu honorable. Le gouverneur est la première autorité provinciale représentant l’Exécutif. Il est avilissant que des actes aussi ignobles soient perpétrés par des personnes « sensées » censées incarner les valeurs de la République.

Lire aussi:  Après l'homosexualité, les placements pourraient également être dépénalisés au Gabon

En mars 2021, il avait fait le « chou gras » des médias locaux suite à publication d’une note d’information à l’attention des usagers de la route. Dans cette note, il annonçait le paiement des documents relatifs aux autorisations de circuler et le laissez-passer relayée massivement sur les réseaux. La note d’information présentée sous le n°0014/021/MI/PMO-CAB/G stipulait que : « les actes établis par mes services sont désormais payants à compter du lundi 15 mars 2021 ». Les tarifs proposés dans ce cadre étaient de l’ordre de 5 000 à 15 000 francs CFA. Quelques jours plus tard, il avait été désavoué par le Ministre de l’Interieur, Noël Lambert Matha qui a insisté sur la gratuité de ses documents.

Lire aussi:  L'ancien Premier Ministre Nkoghe Békalé piégé dans une sextape