Les artistes internationaux Fally Ipupa et Daju seront en concert à Libreville respectivement le 4 et le 18 décembre 2021 dans le cadre de la tournée de promotion de leurs albums « Tokoos II » et « Poison ou Antidote ».

Alors que le Gabon est encore et toujours sous un sempiternel couvre-feu dans l’ensemble du pays, de 21 heures à 5 heures du matin, une restriction des rassemblements à un seuil de 30 personnes et les artistes locaux interdits de prestations grand public, Le Phénoménal Ndong Mboula est sorti de sa réserve pour fustiger cette série de concerts organisée par des célébrités étrangères alors que les artistes nationaux sont interdits de scène jusqu’à nouvel ordre.

Lire aussi:  Fally Ipupa condamné par la justice congolaise pour plagiat
Fally Ipupa et Dadju en concert au Gabon les 4 et 18 décembre 2021.
[Fally Ipupa et Dadju en concert à Libreville]

Dans un billet sarcastique publié ce 6 octobre 2021 sur sa page Facebook, Le Roi de l’Élone y est allé dans détour, sans protection et sans gants: « J’attends les autorités gabonaises au tournant. Les rassemblements de plus de 30 personnes sont toujours interdits. On va se donner des coups de tête ici dehors. Ne suivez pas mon petit corps-là ! », a-t-il lancé à l’endroit des autorités sanitaires gabonaises.

Il convient de rappeler que le gouvernement gabonais clochardise les artistes locaux depuis plus de 18 mois déjà contraignant certains d’entre eux à se produire ailleurs comme en Côte d’Ivoire et au Bénin où les mesures restrictives sont plus flexibles et favorables à l’expression de l’art malgré le contexte sanitaire préoccupant car « malgré la crise, l’artiste n’arrête pas de se nourrir », défendent les amoureux de l’art.

Lire aussi:  [Urgent] Ndong Mboula aurait été empoisonné à Oyem

Même si les personnes vaccinées ne sont pas soumises au couvre-feu et aux dispositions sanitaires pour les déplacements entre le Grand Libreville et l’intérieur du pays, l’obligation du port du masque dans les transports et les lieux publics est de rigueur. Avec une recrudescence du nombre de contaminations à plus de 600 cas en 48 heures, le Gabon a annoncé la semaine dernière la survenance d’une troisième vague.

Lire aussi:  [Histoire] «Je ne connais aucun artiste gabonais», quant Dadju narguait le Gabon

Au regard de la notoriété de l’Empereur 4K, l’Aigle Royal Fally Ipupa et du Prince Dadju très adulés au Gabon, en Afrique et dans le monde, ces deux événements sont susceptibles de dégénérer favorisant le non-respect des gestes barrières et entraînant ipso facto une augmentation inquiétante des contaminations journalières. Les artistes locaux sont en passe de subir le plus grand « embargo » de leurs carrières.